Infos pratiques sur la vente d’un bien immobilier en Belgique

Dernier update: 20/10/2021

Biddit : Et si vous mettiez votre maison aux enchères… en ligne ?

vendre ma maison sur biddit

Longtemps délaissée par les propriétaires immobiliers désireux de se séparer d’un bien, la vente publique retrouve peu à peu des couleurs. Selon les géomètres-experts, c’est à la plateforme de vente en ligne Biddit que l’on doit ce regain d’intérêt.

Depuis 2010, la vente publique de biens immobiliers a subi une série de réformes destinées à la rendre plus attrayante. La plus significative a probablement été le lancement, en mai 2018, de Biddit, une plateforme de ventes en ligne gérée par la Fédération des notaires. Au point que le nombre de ventes publiques traditionnelles a quasiment disparu en un an et demi au profit de ce système. En effet, 8 ventes publiques sur 10 se font désormais via Biddit.

Et le confinement n’a fait que renforcer la tendance : en un an, le nombre de ventes publiques bouclées via ce canal numérique a augmenté de 43% (alors que les transactions immobilières annuelles se tassaient de -4% sur base annuelle).

Le saviez-vous ? En 2020, le site Biddit a vu passer près de 6000 transactions (5.780 exactement) sur un total de 10.208 ventes depuis sont lancement. En moyenne, une popriété se vend au bout de 50 offres.

En quoi la plateforme Biddit est-elle révolutionnaire ?

Biddit démocratise un mode de vente qui a toujours existé : la vente publique. Il s’agit d’une façon souvent avantageuse de vendre un bien puisqu’elle est rapide, sure, peu couteuse et qu’elle permet (en principe) à chacun d’obtenir le juste prix. Avec Biddit, cette formule – qui avait le désavantage d’obliger les intéressés à se déplacer et à afficher devant tous ce qu’ils voulaient offrir pour un bien – devient plus pratique et anonyme puisqu’accessible depuis son canapé à toute personne équipée d’une connexion internet.

Pour participer aux enchères sur Biddit, il suffit de s'identifier avec sa carte d'identité électronique ou avec l'application itsme (l'identité de chacun est masquée des autres participants). Le système vérifie si l’acheteur potentiel est majeur et capable et le notaire chargé de la vente peut s'informer sur les situations personnelles : condamnation, faillite, etc. De quoi écarter les concurrents à la solvabilité douteuse.

Quels sont les avantages pour le vendeur ?

Le vendeur conserve les avantages d’une vente publique classique : rapidité, tranquillité d’esprit (puisque le notaire se charge du suivi complet de l’opération), émulation entre les amateurs, transparence, … auxquels s’ajoute la grande visibilité qu’offre Biddit puisque la plateforme touche un maximum d’amateurs de tous types et ce sans limites géographiques.
Côté sécurité, le notaire garantit l'aspect juridique, les amateurs sont tous identifiés et la plateforme d’enchères est sécurisée.

Et pour les acheteurs ?

Outre le confort apporté par la plateforme, l’acquéreur a l'avantage de pouvoir prendre rapidement possession du bien. En effet, tous les contrôles nécessaires pour la vente se font avant sa mise en ligne si bien qu’il n’est pas nécessaire d’attendre trois ou quatre mois avant d’emménager.

Déroulement d’une vente sur Biddit :

En tant que vendeur, il vous suffit de prendre contact avec votre notaire et de vous laisser guider. C’est lui qui se chargera de réunir les documents obligatoires (PEB, contrôle de l’installation électrique, etc.), d’estimer votre bien, d’en faire la publicité (après discussion sur ce que vous souhaitez faire ainsi que le budget que vous désirez y allouer) …

Le notaire publie ensuite votre annonce sur Biddit avec la mise à prix du bien (prix de départ des enchères) ainsi que les dates et heures de visite. La date de début des enchères est indiquée sur l’annonce, ainsi que la date de fin (la période d’enchères dure toujours huit jours). En revanche, vos coordonnées ne doivent pas nécessairement être mentionnées : vous pouvez vendre en toute confidentialité.

Comme souvent lors d’enchères en ligne, les offres n’arrivent réellement qu'au cours de la dernière heure. C’est pourquoi le système fonctionne avec un sablier : si une offre arrive au cours des cinq dernières minutes d’enchères, le délai est prolongé de cinq minutes.

Une fois les enchères terminées, votre notaire vous contactera et vous invitera à signer l'acte si vous êtes d’accord avec le prix obtenu.

Les offres sont contraignantes : si un candidat fait une offre et qu’il remporte les enchères, il ne peut plus changer d’avis. En tant que vendeur, si vous n’êtes pas satisfait du prix atteint, vous n’êtes pas obligé de vendre (même s’il y a eu des enchères supérieures au prix de départ, le prix souhaité n’étant pas forcément le prix de départ).

Vous toucherez le paiement de l’acheteur dans les 6 semaines après l’adjudication définitive, à moins que vous n’ayez prévu une signer l'actecondition suspensive d’obtention de crédit dans les conditions de vente (ce qui peut être une bonne idée pour rassurer les intéressés). Dans ce cas, le candidat-acquéreur dispose d'un certain délai pour obtenir un crédit pour l'achat du bien. La vente n’aura pas lieu s’il ne parvient pas à obtenir son crédit hypothécaire.

Gare aux enchères sur les autres sites de vente en ligne ! Vous pensez pouvoir publier votre annonce sur un site de vente en ligne généraliste et faire grimper les enchères vous-même ? Sachez que c’est illégal : seuls les notaires ont qualité pour procéder aux ventes publiques d’immeubles.