Vendre sa maison, son appartement via une agence immobilière

En passant par une agence immobilière classique, je délègue la vente à un professionnel. Je n’aurai à m’occuper de rien ou presque. En contrepartie je cède de 1% à 5% du prix de la vente à l’agent immobilier.

Dernier update: 19/10/2021
Je vends via une agence immobilière

La vente via agence(s) est l'option la plus chère mais aussi peut-être la plus rassurante et la plus confortable... à condition de choisir le professionnel de l'immobilier avec soin !

Idéal si :
  • Je souhaite m’impliquer le moins possible
  • Je veux la garantie d’un professionnel diplômé (pour le respect des dispositions légales etc.)
  • Je veux que ma vente soit réussie
  • Je veux bénéficier du prix le plus réaliste pour mon bien

En passant par une agence immobilière classique, je délègue la vente à un professionnel soumis à une obligation de formation permanente et obligé de respecter un code de déontologie : c’est rassurant.

Je n’aurai à m’occuper de rien ou presque et la vente se fera de façon encadrée. En contrepartie, je cède de 3% à 5% du prix de la vente à l’agent immobilier.

J’ai mon mot à dire sur l'acceptation d'une offre et les conditions de vente mais n’ai pas de contrôle sur les coulisses de la vente : un agent immobilier, tout professionnel qu’il soit, fait son travail d'une façon parfois différente d'un autre agent. Il est donc très important de le choisir avec soin selon mes propres attentes et le type de bien que je vais lui confier.

Avantages & inconvénients
Avantages Inconvénients
Je n’effectue que le strict minimum de démarches. Le confort a un coût : en général 3% à 5% du prix de vente versés à l’agent à titre d’honoraires.
Je suis rassuré par l’implication d’un professionnel diplômé qui connait l’administration, la loi, le marché, les techniques de vente et de négociation. Je n’ai pas beaucoup de contrôle sur le processus et qui dit pro ne dit pas forcément sérieux : les différentes étapes peuvent être bâclées, la vente peut traîner ou le bien partir pour un prix bien inférieur à ce que j'aurais pu obtenir.
J’accède au portefeuille de clients de l’agent (attention, ils ne sont pas tous aussi bien garnis les uns que les autres). Je n'obtiens pas pour autant la garantie du prix le plus élevé, l'agent n'ayant pas intérêt à conserver mon bien longtemps.

Réseau d’agences ou agent indépendant ?

Une grosse enseigne bien connue disposant d’un vaste réseau d’agences vous garantit une meilleure publicité. Plus concrètement, cela permet :

  • une diffusion de l’annonce dans l’ensemble du réseau;
  • l’accès à un plus grand fichier de mise en relation entre particuliers acheteurs et vendeurs;
  • l’affichage de l’annonce sur la vitrine de l’agence qui se situe à proximité du bien vendu, mais aussi des agences aux alentours.

Bon à savoir : une agence pourvue de seulement 2 bureaux sur le territoire belge peut cacher un réseau plus étendu de petites agences s’associant entre elles sur le plan logistique pour créer une synergie profitable à tous. Renseignez-vous.

Dans tous les cas, pour bien commencer, avec le bon prix, mieux vaut choisir une agence proche de l’immeuble concerné.

Lisez bien votre contrat avant de le signer :

Quitte à le soumettre à un conseiller juridique (notaire ou avocat) pour bien en saisir toute la portée et veiller à ce que vos droits soient respectés. Pensez notamment à :

  • Faire préciser que la publicité a lieu chaque semaine ;
  • Si le contrat est signé hors de l’agence, vérifier la présence légale du droit de réflexion de 7 jours (si ce n’est pas le cas, exiger qu’elle soit écrite) ;
  • Refuser une commission supérieure à ce qu’il est d’usage d’appliquer.

Attention au "mandat" immobilier : il s'agit d'un type de contrat très différent. En signant un mandat avec un agent immobilier, vous l’autorisez à vous représenter et réaliser des actes juridiques en votre nom. Ce qui n’est pas conseillé !

Méfiez-vous si :

  • une agence vous dit que les frais de vente sont supportés par l’acquéreur : c’est vous qui signez le contrat de courtage, c’est donc vous qui payez cette agence pour ses services. L’acquéreur paiera les frais d’acquisition lors du passage chez le notaire.
  • une agence affirme qu’elle va vendre à un prix supérieur à celui du marché : cela sent l’arnaque. Par ailleurs, surestimer votre bien c’est couler la vente, vous faire perdre du temps et de l’argent.

Enfin, qu’on se le dise : l’agent le plus souriant n’est pas toujours le plus efficace, et le service le plus cher n’est pas forcément le meilleur...

AVEC ou SANS exclusivité ?

AVEC exclusivité

Avantage de l’exclusivité:

  • L’agence se sent beaucoup plus investie puisqu’elle a le monopole. Elle consentira donc à plus de dépenses dès le départ, en publicité notamment.

Inconvénients de l’exclusivité:

  • Un peu comme jouer à quitte ou double, si le service est mauvais vous êtes mal parti...
  • Vous ne pouvez pas trouver vous-même un acquéreur sans payer la commission.

Si vous optez pour un contrat exclusif, mieux vaut en limiter la durée pour ne pas vous retrouver coincé.

SANS exclusivité

Avantage à travailler avec plusieurs agents:

  • vous pouvez charger plusieurs agences de trouver un candidat acquéreur, vous faites ainsi jouer la concurrence et pouvez comparer les services
  • vous pouvez vendre vous-mêmes pendant la durée du contrat
  • bref, vous êtes libre !

Inconvénients à travailler avec plusieurs agents:

  • Cela peut envoyer un mauvais signal aux acquéreurs : vous avez du mal à vendre et ils peuvent donc se permettre de négocier d’avantage le prix.
  • Il peut être plus compliqué de vendre dans de bonnes conditions : vérifiez entre autres que le bien soit annoncé au même prix partout.
  • Cela peut être perçu comme moins efficace et moins motivant pour le professionnel : l’agent sait qu’il risque de ne pas récolter le fruit de son travail et s’engage donc moins, fait moins de frais publicitaires...
  • Plusieurs panneaux à vendre seront apposés sur le bien.

Si vous optez pour plusieurs contrats sans exclusivité, mieux vaut signer des contrats de 2 à 4 semaines et sans tacite reconduction, avec entre 2 et 4 agences maximum. Après quelques semaines, vous jugerez quelles sont les agences les plus efficaces et ne continuerez qu’avec elles.